Yaounde Cameroon    (+ 237) 675 492 795    contact@pea-jeunes.org    Mon to Fri : 8:30 - 16: 30

Le PEA-Jeunes contribue à la valorisation de la femme rurale camerounaise !


Dans un élan de joie et de fierté, et surtout pour témoigner du rôle important que joue la femme rurale au sein de la société, un nombre important de femmes a pris part à la célébration de la 23ème édition de la Journée mondiale de la femme rurale. Dans les différentes allocutions, les porte-paroles de cet acteur n’ont pas manqué de constater l’effort fourni pour l’amélioration des conditions de vie de celle-ci, à travers les projets et programmes mis en œuvre par le gouvernement. Une occasion alors bien choisie par ces femmes dynamiques et valeureuses, pour remercier le gouvernement et ses différents services de la prise en compte de l’approche genre dans leurs politiques respectives.

Pour madame le 1er Adjoint au Maire de Meyomessi, bien que l’autonomisation de la femme semble de plus en plus effective, il davantage important de rester ouverte et à l’écoute de nouvelles dynamiques et idées, qui lui permettraient d’améliorer la qualité de ses rendements et la productivité de ses entreprises. À la suite des différents discours prononcés en cette circonstance, le MINPROFF a tenu à procéder solennellement à la remise d’actes de mariages aux couples ayant convolé en juste noces au cours des mariages collectifs organisés dans le cadre de cette manifestation. Et pour soutenir la femme dans son activité quotidienne, un important don de matériels agropastoral a été remis par le Cercle des Amis du Cameroun (Cerac) accompagné de la MINPROFF.
Par la suite, les différents groupes et associations de femmes venues de diverses localités du Dja et Lobo ont offert une parade animée de chant locaux et de danses, sous la conduite d’une fanfare, munies de pancartes et denrées alimentaires à la main. Le clou de la manifestation à l’esplanade de la place des fêtes de Meyomessi, a été la visite des stand d’exposition par la MINPROFF et sa suite.
De passage dans la grande écurie du MINADER représenté par ses programmes, les hôtes ont marqué un intérêt particulier au PEA-Jeunes, qui selon eux, recèle d’énormes opportunités pour l’autonomisation de la future femme qu’est la jeune fille. Les femmes réunies à Meyomessi, ont ainsi chanté ensemble l’hymne de la femme rurale, afin de la magnifier et lui rappeler son importance pour la société, et lui redonner davantage de force pour soutenir et subvenir aux besoins du grenier familial.

                                                                                                                                                                                                                      Myriam Abate (Intern)

Tags: CERAC, Femmes rurales du Cameroun, MINADER, MINPROFF