Sis Yaoundé Cameroun    (+ 237) 222 20 90 90    contact@pea-jeunes.org    Lun à Ven : 8h 30 - 16h 30

Appel à manifestation d´ intérêt ouvert á la jeunesse rurale africaine

Le Ministère de l’Agricuture et du Dévelppement Rural (MINADER) et le Ministère de l'Elevage, des Pêche et des Industries Animales  (MINEPIA) du Cameroun, le Fonds International de Développement Agricole (FIDA) , le Système des Nations Unies et la Corporation PROCASUr lancent un appel à participation au Sommet des jeunes entrepreneurs agropastoraux 2019, à Yaoundé et à Obala du 28 fevrier au 03 mars 2019.


Les organisateurs font appel aux jeunes entrepreneurs, aux représentants gouvernementaux, aux praticiens, aux entreprises privées, à la société civile, aux universités et  aux organisations d’aide au développement à prendre part au Sommet 2019!

Accueilli par le Programme de Promotion de l'Entreprenariat Agropastoral des Jeunes (PEA - Jeunes), le Sommet vise à faciliter le dialogue mondial et le partage des connaissances avec les jeunes et les entités des secteurs public et privé qui contribueront à promouvoir l'entrepreneuriat des jeunes, à réduire la pauvreté rurale, à améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition. La rencontre offrira aux jeunes, une plateforme qui permettra de revéler leur potentiel ainsi que les opportunités commerciales agricoles et non agricoles, afin de promouvoir le travail décent et la préservation de l'environnement. Pour ce faire, il será question de:

i) renforcer l'inclusion et la participation des jeunes dans les programmes et les politiques de développement rural en Afrique de l'Ouest et du Centre;

ii) identifier les opportunités viables et les solutions innovantes qui favorisent le rôle de leadership des jeunes ruraux et développent les compétences entrepreneuriales;

Le Sommet sera un espace ouvert permettant aux différentes parties prenantes d'échanger et de partager des connaissances avec les jeunes entrepreneurs et les leaders du plaidoyer , d'impliquer le secteur privé formel et informel, y compris les PME, d'écouter les experts internationaux, d’échanger sur les outils novateurs pour résoudre ensemble les problèmes réels, d’élaborer un paln d’action pour la mise à l’échelle des solutions locales, de renforcer des réseaux inclusifs et coordonner leur actions. Le sommet se concentrera sur six domaines prioritaires :

Renforcer le réseautage entre les  jeunes ruraux, ainsi que leur voix et leur pouvoir de prise de décision au sein des communautés,es organisations des producteurs et des gouvernements locaux.

Promouvoir les politiques publiques  favorisant l’esprit d’entreprise chez les  jeunes  et la creation d’emplois.

Permettre l’éducation et la formation professionnelle de favoriser la création d’emplois décents des jeunes ruraux dans les activités économiques agricoles et non agricoles, qu’ils soient salariées ou indépendant.

Diversifier et accroitre  les produits et services financiers auxquels ont accès les jeunes ruraux pour  développer leurs entreprises et améliorer leurs moyens de subsistance.

Elaborer des solutions locales pour l'accès aux actifs, en particulier l’accès au foncier,  d'une génération à l'autre, l’accès  aux dispositions communautaires et gouvernementales et aux l’accès aux  mécanismes du marché.

Stimuler l'agribusiness grâce à l'introduction de nouveaux services des technologies de l'information et de la communication gérés par la jeunesse rurale.

 

PROGRAMME DU SOMMET

 

i. Evènement Global. La première partie du sommet permettra de diffuser les informations les plus actualisées provenant des expériences des chercheurs, de décideurs et de jeunes champions expérimentés. Cette partie est constituée des conférences, des panels et une foire exposition.

ii. Apprentissage par la pratique. La seconde partie du sommet met en exergue l’innovation et favorise la connexion entre les praticiens. A travers un voyage d’étude, ces derniers se doteront de nouvelles idées et d'outils pratiques pour l'autonomisation économique, sociale, culturelle et politique de la jeunesse rurale à travers des séances de renforcement de capacité entre pairs et l’élaboration des plans d’action.

 

COMMENT PARTICIPER AU SOMMET

Les jeunes entrepreneurs, les organisations publiques et privées et les projets de développement souhaitant prendre part au Sommet doivent contacter les organisateurs avant le 28 janvier 2019.

Conditions de participation:

Les individus et/ou les délégations souhaitant participer au Sommet doivent répondre aux conditions suivantes:

l. être un jeune entrepreneur ou un acteur du plaidoyer de la jeunesse rural, ou.

ll. travailler en faveur des jeunes ruraux au sein du Gouvernement, du secteur privé, du monde universitaire ou de la société civile .

lll. Être en mesure de payer leurs propres frais de déplacement et d'hébergement (y compris les vols, l'autobus, les repas, l'assurance, les visas et toutes autres dépenses non incluses dans le programme .

Pendant le sommet, un déjeuner et des pauses café seront fournis. Le matériel d'apprentissage, les certificats de participation et le voyage d'étude sont gratuits. Veuillez noter qu'une interprétation simultanée en français, en espagnol et en anglais sera disponible.


JUSTE 3 ETAPES A FRANCHIR POUR PRENDRE PART AU SOMMET

1. Postulez: Soumettez votre candidature sur Eventbrite avant le 28 janvier 2019. Vous pouvez également télécharger le formulaire et l'envoyer par courrier électronique à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

2. Contactez. Planifier un rendez-vous avec nous pour vérifier la viabilité de votre candidature.

3. Partez: Si votre candidature est retenue , l'équipe vous aidera à vous préparer pour venir au Cameroun.

Veuillez contacter Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. pourtout besoin d’assistance

Les premières candidatures sont vivement encouragées! Nous vous attendons avec plaisir!

FONDS DE BOURSE SOLITAIRE:

Un fonds de bourse limitée est disponible. Les projets soutenus par le FIDA et les entreprises dirigées par des jeunes ruraux, les réseaux et les organisations de femmes, les populations autochtones et les paysans en sont concernés.

Vous pouvez accroître ce fonds grâce à une petite contribution volontaire.

 

[CLIQUEZ ICI POUR VOUS INSCRIRE EN LIGNE]